Presse
  • Register

Les Quimpéroise si proches de l'exploit

Mondial Pupilles. Les Quimpéroises si proches de l'exploit

 Le Telegramme Publié le 30 mai 2017

 

Les Quimpéroises, auteurs d'un excellent Mondial 2017, ont remercié les supporters à Stang-Vihan.Les Quimpéroises, auteurs d'un excellent Mondial 2017, ont remercié les supporters à Stang-Vihan.

Avec cinq victoires, deux matches nuls et une défaite, la sélection féminine du Quimper Kerfeunteun FC a fait honneur à son rang dans ce Mondial Pupilles 2017. 

 

Les Quimpéroises de Jean-Yves Mounier, Lionel David et Cécile Monfort ont joué la qualification en demi-finales lors du dernier match face à l'Olympique Lyonnais (0-0). Les féminines quimpéroises ont bien failli rejoindre la sélection de la Ville de Quimper, classe 1981, demi-finaliste du Mondial en 1993. Il s'en est fallu de peu pour griller la priorité à deux géantes du football français, Lyon et Montpellier, dans une poule très relevée où figurait également l'AS Saint-Étienne. Le départ des joueuses locales a été très bon, avec trois victoires le premier jour. « On est monté en puissance dans ce tournoi. Dans cette compétition, prendre un bon départ est essentiel. Nous avons été en place du début à la fin », se félicite Lionel David, coach de la sélection féminine de Quimper.
 

« Une aventure géniale » 


Victorieuses de Plouzané (2-0), de Ploërmel (finaliste nationale en U13 à Cap Breton, 1-0) et de la sélection d'Alsace (1-0), les filles âgées de 12 à 14 ans ont lâché face à Montpellier (0-4), avant de se reprendre avec un succès contre Spézet (2-0). « Nous avons vécu une aventure géniale. Notre solidarité a fait merveille. Contre Lyon, on s'est arrachés pour tenir ce 0-0. Au fond de nous, on savait qu'on pouvait leur tenir tête. On rate le coche face à Saint-Étienne (0-0). Si nous avions gagné ce match, on serait passé en demi-finale. Nous sommes très fières d'avoir réalisé le meilleur parcours d'une équipe féminine de Quimper dans le Mondial », ajoute la capitaine, Léa Charlès. Quatrième avec 17 points, à un point de l'Olympique Lyonnais, vainqueur de l'édition 2017, Quimper a ravi ses supporters. Cette performance met en lumière la qualité de la formation de la section féminine de Quimper Kerfeunteun FC. « Nous avons une jeune génération très prometteuse. Sur les seize joueuses, six seront encore là l'an prochain. Une fille comme Romane Conan, 12 ans, a été surclassée. Cette compétition fait énormément progresser les joueuses », remarque Lionel David. À l'image de la gardienne, Louve Jaouen, 13 ans, absolument étonnante dans son match face à Lyon (0-0), et de nombreuses autres filles de ce groupe.


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/mondial-pupilles-les-quimperoises-si-proches-de-l-exploit-30-05-2017-11533831.php#zCXcRemIwgfPPZz7.99

Mondial Pupilles 2017 : Une belle cuvée

Mondial Pupilles 2017. Une belle cuvée

Le telegramme Publié le 29 mai 2017

 

Les jeunes sportifs et leur staff à quelques instants d'être appelé sur le podium pour recevoir leur coupe.Les jeunes sportifs et leur staff à quelques instants d'être appelé sur le podium pour recevoir leur coupe.

Le Mondial Pupilles s'est achevé samedi, sur le site de Penmarc'h, par la remise de coupe. Jean-Pierre Le Brun, président des Cormorans, s'est félicité du bon déroulement de cette édition. Le maire, Raynald Tanter, a complété en saluant tous les acteurs de ce succès : le club et son organisation bien structurée et le travail exceptionnel des bénévoles, la participation des familles d'accueil mais aussi les jeunes joueurs qui ont assuré le spectacle. Au niveau des résultats, Lille OSC a terminé en tête du classement à Penmarc'h mais n'a pas réussi à se qualifier pour la phase finale qui s'est jouée hier, à Plomelin. Dans le détail : 1. Lille OSC, 2. Red Star, 3. Stade briochin, 4. Real Sociedad, 5. Saran, 6. Villers-Semeuse, 7. La Gauloise, 8. Sélection Penmarc'h Cap Caval, 9. FC Schifflange 95.


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/penmarch/mondial-pupilles-2017-une-belle-cuvee-29-05-2017-11532291.php#hR7HYdS0LEIZByb6.99

Lyon en double

Mondial Pupilles. Lyon en double

Le Telegramme Publié le 29 mai 2017

 

L'édition 2017 du Mondial Pupilles s'est refermée, hier, sur une double victoire des jeunes Lyonnais. Les garçons ont eu raison de leurs homologues du Stade Rennais tandis que les filles ont battu Montpellier. Cinq mille cinq cents spectateurs ont participé à cette grande journée de fête. 

 

Cinq mille cinq cents spectateurs ont été comptabilisés, hier, sur le terrain principal de Plomelin, parvenus, pour la plupart à passer entre les gouttes d'une météo nettement moins ensoleillée que les jours précédents. Mais l'édition 2017 du Mondial Pupilles se referme sur le sourire de près de 300 bénévoles à pied d'oeuvre. Ils étaient près d'un millier durant les quatre jours. Les phases finales du Mondial Pupilles ont eu, comme chaque année, des allures de grosse fiesta, réunissant dès la matinée toutes les équipes présélectionnées dans les dix centres, depuis jeudi. 

Dernier carré 100 % français 


Cinquante-six sélections masculines et 18 équipes féminines ont incarné le Mondial 2017, qui sera à marquer d'une pierre blanche : pour la première fois dans l'histoire du tournoi, les deux équipes d'un même club sont montées sur la plus haute marche du podium. Celle des garçons - déjà vainqueurs en 1995, 2009 et 2010 - succède aux Russes du FC Krasnodar. Ils sont venus à bout du Stade Rennais sur un joli score de 4 à 2. Les Bretons remportant d'ailleurs le trophée de la première équipe de la région. L'équipe féminine, déjà victorieuse de la toute première édition ouverte aux filles en 2013, succède à Saint-Étienne. Elle a battu Montpellier 2 à 0 en finale. 

Satisfaction des organisateurs 


Alain Bosser et son équipe bouclent cette 32e édition avec le sentiment du devoir accompli et bien accompli. Tout spécialement par les bénévoles, les familles d'accueil. En témoignent, hier, l'ambiance dans les tribunes, les balles de matches amenées en parachute, la fréquentation des stands de maquillage aux couleurs des équipes préférées et, évidemment, le grand défilé de toutes les équipes en début d'après-midi, bannières à l'appui.


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/mondial-pupilles-lyon-en-double-29-05-2017-11532333.php#gyQD1HMbRRv7ZukJ.99

Beau tournoi à Primelin

Mondial Pupilles. Beau tournoi à Primelin

Le Telegramme Publié le 29 mai 2017

 

Les équipes de Primelin réunies.
Les équipes de Primelin réunies.

La fin du tournoi du Mondial Pupilles à Primelin, samedi, a été souriante et ensoleillée. Elle a vu la qualification des deux équipes du centre, Lyon et l'EA Guingamp, pour les quarts de finales, hier, à Plomelin. L'Olympique Lyonnais s'est finalement imposé en finale contre le Stade Rennais. 

 

Samedi, la journée de football a commencé un peu plus tard que d'habitude... La veille, les clubs hôtes du Cap-Sizun avaient invité l'ensemble des équipes à faire la fête. Deux matchs étaient primordiaux pour la suite du tournoi. Lyon et Guingamp en tête. C'est finalement l'Olympique Lyonnais qui a terminé en haut du tableau. La deuxième place, l'EA Guingamp l'a décrochée grâce à une victoire 2-0 face aux joueurs de l'EC Juventude, qui sont sortis en larmes, consolés par leurs familles bretonnes et brésiliennes. Hier, l'Olympique Lyonnais s'est imposé face au Stade Rennais, 4-1. Pour l'anecdote ça fait deux fois que l'AS Plouhinec héberge des vainqueurs, après Toulouse en 2015. 120 bénévoles. Marc Caiveau, président du comité, a rappelé l'implication impressionnante pendant toute la durée du tournoi - mais aussi pour le montage et démontage - de près de 120 bénévoles et de 80 familles. C'est Grégory Sergent, jeune garçon touché par le syndrome de Smith-Magenis et sa maman Virginie qui ont lancé le coup d'envoi du huitième de finales. Palmarès. Voici le palmarès du Mondial à Primelin : féminines, Joakina Quillivic (sélection du Cap) et Mery Fourie (RFC Luingnois) ; gardien, Samuel Vanderstraeten (RFC Luingnois) ; défenseur, Otavio De Avila (EC Juventude) ; milieu, Pierre Mbemba (Olympique Lyonnais) ; attaquant et meilleur joueur Alexis Abalan (EA Guingamp) ; buteur, Prince Monbeng (Olympique Lyonnais). Meilleures défenses et attaques : l'Olympique Lyonnais. Fair-play : le FC Hasparren.


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/capsizun/mondial-pupilles-beau-tournoi-a-primelin-29-05-2017-11532277.php#Wq7ogxWIQ10GO0fJ.99

Douarnenez, Echos du Mondial Pupilles : Les valeureux venus du froid

Douarnenez. Echos du Mondial Pupilles: les valeureux venus de Minsk

Ouest-France Publié le 28/05/2017

 

Les Biélorusses de Minsk ont fait un parcours formidable sous la canicule de Douarnenez. D'autant qu'il y a une semaine, il neigeait chez eux...

 

Les Biélorusses sont la surprise de l’édition 2017 Les valeureux joueurs de Minsk ont fait 2 700 km en minibus avant d’arriver à Douarnenez. Plus qu’aucune autre équipe ils ont souffert de la chaleur. « Il y a une semaine il neige chez eux » indique Vladimir, l’entraîneur.

  1. Biélorusses sont la surprise de l’édition 2017 Les valeureux joueurs de Minsk ont fait 2 700 km en minibus avant d’arriver à Douarnenez. Plus qu’aucune autre équipe ils ont souffert de la chaleur « Il y a une semaine il neige chez eux » indique Vladimir, l’entraîneur.

Les Biélorusses font un magnifique parcours malgré la fatigue du voyage et la chaleur qui les a quelque peu gênés. Deux gros handicaps qui n’ont pas empêché d’entretenir le suspense à Douarnenez.

Fracture du poignet

 

Le joueur de Saint-Gilles, Anthony Minampala, s’est lui fracturé le poignet durant le Mondial. Un peu de glace n'a pas suffi: vendredi il a été opéré à l’hôpital Laennec de Quimper. L’organisation lui souhaite un bon rétablissement et un bon retour en Belgique.

Antony s'est blessé après avoir été déséquilibré

http://www.ouest-france.fr/bretagne/douarnenez-29100/douarnenez-echos-du-mondial-pupilles-les-valeureux-venus-de-minsk-5022513

L'En Avant Guingamp, une pépinière de futurs pros

L’En Avant Guingamp, une pépinière de futurs pros

Ouest-France Publié le 28/05/2017

 

Belles rencontres et expérience enrichissante pour les joueurs et leurs accompagnants.

 

C’est sur la base de loisirs de Mahalon qu’a eu lieu, vendredi soir, la réception des familles d’accueil du Mondial Pupilles de l’En Avant Guingamp.

C’est en présence d’élus de Mahalon et de Confort-Meilars que les 16 jeunes footballeurs, leurs familles d’accueil, les entraîneurs ainsi que des parents ont échangé leurs impressions unanimement favorables.

Trois joueurs extérieurs remarqués par l’EAG étaient également invités à disputer le tournoi.« J’ai été remarqué par un recruteur de l’AEG dans mon club de Louvre, près de Sarcelles, et après un match que j’ai disputé à Bobigny, j’ai été invité à rejoindre l’Équipe de l’En Avant Guingamp pour le Mondial Pupilles », explique Ylian, 13 ans, fan de Maradona et invité ainsi que Mathis, joueur de Flers, et Jules, du club de Blois.

Une belle expérience

Une belle expérience également pour les familles d’accueil : « C’est la troisième année que nous accueillons des pupilles ; après Carquefou et Lille, ce sont Hugo et Baptiste en deuxième année à l’EAG qui ont partagé un petit moment de notre vie », se réjouissent Léna et Laurent, famille d’accueil de Confort-Meilars et parents de trois filles dont Margot, 6 ans, membre de l’équipe de foot féminine de l’ESMC (Entente sportive Mahalon-Confort).

« C’est une expérience que nous renouvellerons avec plaisir, et peut-être qu’un jour, s’ils finissent par évoluer vers le football professionnel nous seront fiers de dire qu’ils ont commencé chez nous ».

Découvrir d’autres horizons

Pour Samuel, 12 ans, en internat à Guingamp, membre depuis quatre ans de l’EAG, le Mondial Pupilles c’est surtout tirer beaucoup de plaisir des rencontres, et découvrir d’autres horizons. Son rêve est de rencontrer Neymar, du FC Barcelone, qui est, selon lui, le « futur plus grand joueur de l’histoire du foot ».

Mattis de Bégard, 13 ans, en première année au club, vit sa passion avec fierté et souhaiterait rencontrer Manuel Neuer, du Bayern de Munich. Enzo, 13 ans, de Châtelaudren, riche des stages commencés à 9 ans et fan du joueur Neymar, se souvient : « C’est mon papy Jean-Pierre qui m’a initié au foot dès que j’ai eu 4 ans. Il était entraîneur à Plouagat et jouait beaucoup avec moi, j’y pense très souvent. »

Pour Rémy Le Bourdoulous, coach à l’EAG et papa de Julien, joueur du club, le Mondial Pupilles a été un événement fort : « C’est ma troisième fois dans le Finistère. L’accueil a été fantastique, ce sont des moments que nos joueurs n’oublieront pas. »

 

Belles rencontres et expérience enrichissante pour les joueurs et leurs accompagnants.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/mahalon-29790/mahalon-l-en-avant-guingamp-une-pepiniere-de-futurs-pros-5022471

Dossier de candidature - 2019


DOSSIER DE CANDIDATURE EDITION 2019

Vous souhaitez vous inscrire à la 34ème édition du Mondial Pupilles Plomelin ?

Les candidatures sont ouvertes du 10 septembre au 30 novembre 2018. Lire la suite 

 

CONSEIL-GENERAL
        Harmonie Mutuelle           ca-Finistere-v-sign dessous-rvb      logoPlomelin MPP-ARMOR-LUX

MPP-REGION-BRETAGNE

MPP-LE-TELEGRAMME     CAFE-COIC           logo-district-29     MPP-OUEST-FRANCE 

 

  Logo-FBBreizh-Izel
      leclerc          MPP-KEOLIS   logo-salaun-holidays MPP-ELBE-FRUITS

 

quimper-bretagne-occidentale

MPP-CCI-CORNOUAILLE  Groupama Loi-Bretagne LOGO LOXAM  Hoya 
               Reseau-le-saint